Biopsie de trophoblaste

Afin d'étudier les chromosomes du foetus, à la recherche d'une anomalie génétique, il est nécessaire de prélever des cellules du foetus.
La biopsie du trophoblaste est un prélèvement d'un tout petit échantillon du trophoblaste. Ce dernier devient placenta à partir de la fin du premier trimestre de grossesse.
En général, cet examen est effectué entre la 11ème et la 13 ème semaine d'aménorrhée.

 

Explication du geste

Cet examen qui n'est pas plus douloureux qu'une prise de sang est précédé d'une échographie afin de déterminer la technique la plus appropriée. Le prélèvement est réalisé soit à travers le ventre de la mère sous contrôle d'échographie, soit à travers le col de l'utérus, comme lors d'un examen gynécologique.

Le risque de fausse couche est d'environ 1%, même lorsque le geste est conduit dans des conditions optimales par un opérateur entraîné. Ce risque est maximal 8 à 10 jours après la biopsie.

 

 

En cas de douleur, de saignement ou d'écoulement de liquide, consultez rapidement votre médecin.
En cas de rhésus négatif, il est nécessaire que vous bénéficiez d'une injection d'immunoglobulines anti D, afin de vous prémunir contre l'alloimmunisation foetale.

 

Dispositions réglementaires 
Régie par le décret n°95-559 du 6 mai 1995, la réalisation de cet examen préconise qu'une information vous soit apportée afin :
- D'évaluer le risque pour le foetus d'être atteint d'une anomalie génétique compte tenu des observations et des calculs de risque effectués pendant la grossesse. 
- D'informer la patiente sur l'anomalie ou la maladie recherchée, sur les méthodes de dépistage, sur les possibilités thérapeutiques, et sur les différents choix possibles suite aux résultats.
- De vous apporter les informations concernant les risques d'un tel geste, et de leurs conséquences possibles.
  

Votre médecin vous a proposé une biopsie du trophoblaste?

Rappel en pratique : 
- Le jour de la biopsie, pas besoin d'être à jeun. N'oubliez pas votre carte de groupe sanguin.
- Suite à la biopsie, vous n'avez pas besoin de rester alitée, cependant en cas de saignement, de perte de liquide ou de douleur, vous devez consulter en urgence.
Les résultats vous seront communiqués dès que possible.

 


Mis à jour le 17-05-2013