Amniocentèse

L'amniocentèse n'est réalisée que sur la demande de votre médecin. C'est une procédure invasive qui permet d'avoir de très nombreux renseignements sur le fœtus. On propose cet examen à partir de la 16ème semaine d'aménorrhée. Elle consiste à réaliser un prélèvement du liquide amniotique, le liquide qui entoure le fœtus et à analyser sa composition (cellules du fœtus, présence de germes...). Cet examen est peu douloureux et nécessite rarement une anesthésie locale. Le prélèvement est réalisé à l'aide d'une longue aiguille que le gynécologue guide grâce à une sonde échographique. Cette intervention est réalisée dans des conditions strictes d'asepsie.

Cela permet d'établir le caryotype du fœtus et d'analyser les chromosomes (nombre, aspect) ou encore de rechercher certaines infections. Elle est proposée le plus souvent lorsque le risque de trisomie 21 est très élevé. D’autres indications existent (génétiques, métaboliques, infectieuses…).

En cas de rhésus négatif, il est nécessaire que vous bénéficiez d'une injection d'immunoglobulines anti D, afin de vous prémunir contre l'alloimmunisation foetale.

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour l’examen.

 


Mis à jour le 17-05-2013