Addictions et grossesse

Alcool
Zéro alcool ! 
L’alcool est à l’origine de la 1ère cause de retard mental non génétique.
Lorsqu’une femme enceinte consomme de l’alcool, les molécules d’éthanol passent dans le sang et traversent la barrière placentaire. Le fœtus qui est en train de se développer est exposé à ces molécules. En raison de son immaturité enzymatique, l’alcoolémie du foetus reste plus élevée que le taux maternel et l’élimination de l’alcool est retardée.
Les conséquences sont multiples, des formes les moins sévères appelées ETCAF (Ensemble des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale), associant Instabilité émotionnelle,
troubles de l’attention, hyperactivité chez l’enfant, aux formes plus graves avec un risque tératogène (anomalies du système nerveux central, cardiaque…), de fausse couche spontanée, de retard de croissance intra utérin, de mort foetale in utero et surtout de handicap mental avec des conséquences non négligeables sur l’intégration sociale. La forme la plus grave appelée Syndrome d’alcoolisation Fœtal (SAF) associe un retard de croissance intra utérin, des anomalies du système nerveux central et une dysmorphie cranio-faciale (malformation de la tête et du visage) caractéristique.
 

 

 

Tabac

La fumée du tabac contient environ 4 000 composés, la plupart toxiques. Le monoxyde de carbone (CO), par son affinité 200 fois supérieure à celle de l'oxygène à l’hémoglobine, provoque une hypoxie (manque d’oxygène) fœtale.

Le tabac a donc des répercussions, y compris lors du tabagisme passif.
1 femme sur 3 fume en début de grossesse et 1 sur 5 fume encore au 3ème trimestre, s’exposant à des risques importants avant et après la naissance :
 

Avant l’accouchement :
  • Pour la mère :
    • Diminution de la fertilité
    • Risque de grossesse extra-utérine multiplié par 5 au delà d’un paquet par jour
    • Risque de Placenta praevia et d’hématome rétro placentaire multiplié par 2,5

 

  • Pour le Fœtus :
    • Risque de mort fœtale in utéro multiplié par 3
    • Risque de fausse couche spontanée multiplié par 2
    • Risque d'accouchement prématuré multiplié par 3 (disparaît en cas d’arrêt du tabac au 1er trimestre)
    • Risque de rupture prématurée des membranes multiplié par 3 avant 34 SA
    • Risque de RCIU (retard de croissance intra utérin) corrélé au niveau de consommation (disparaît en cas d’arrêt du tabac avant 16SA)

 
Après la naissance :
Vous protégez votre enfant du tabagisme passif et vous améliorez votre production de lait. Par ailleurs, vous diminuez ses risques :

  • De mort subite du nourrisson
  • De pathologies ORL et d’infections respiratoires à répétition : otite, bronchiolite, asthme..

 
Une consultation “tabac” est à votre disposition ! Parlez-en à votre médecin ou à votre sage-femme.

 
 

 

Autres drogues
 
Une structure de prise en charge des toxicomanies peut être consultée
 
Des solutions de sevrage et d’aides existent, parlez-en à votre médecin ou votre sage-femme.

 


 

Sources du paragraphe sur la consommation d'alcool:
Dehaene P, Blum A. : Le syndrome d'alcoolisme foetal : embryofoetopathie évitable.
Concours medical. 1992;114(39):3641-3645.
Clarren SK, Smith DW. : The fetal alcohol syndrome. The New England Journal of
Medicine. 1978;298:1063-1067.
Lemoine P. : Les enfants de parents alcooliques. Anomalies observées : à propos de
40 cas. Ouest Médical. 1968;21:476-482.
Sampson PD, Streissguth AP, Bookstein FL, Little E, Clarren SK, Dehaene P, et al. :
Incidence of Fetal Alcohol Syndrome and prevalence of alcohol related
neurodevelopmental disorder. Teratology. 1997;56(5):317-326.

 

Sources du paragraphe sur la consammtion de tabac:
Grossesse et tabac – Texte des recommandations (Version longue 7 et 8 octobre
2004 à Lille (Grand Palais)). Revue de Pneumologie Clinique. 2005 Apr;61(2):83-104.
 "Tabac et grossesse et mort subite inopinée du nourrisson"
Lettre des Actualités Périnatales n°8 - 4eme trimes tre 2002
 Prévention des risques foetaux : tabac et grossesse (item 20). Université Louis
Pasteur (ULP) de Strasbourg, Faculté de Médecine; 2004.
 Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF), Conférence
nationale des PU-PH en Gynécologie-Obstétrique. : Tabac et grossesse. Issy-les-
Moulineaux: Masson; 2006. p. 349-351.


Mis à jour le 17-05-2013