La césarienne

La césarienne permet la naissance chirurgicale par voie abdominale. Elle est pratiquée par un gynécologue-obstétricien.
Une césarienne peut être « programmée » ou décidée au cours de l’accouchement.

Elle est réalisée :
 

  • Lorsqu’il existe une contre-indication maternelle ou fœtale à un accouchement par voie naturelle, par exemple en cas de macrosomie fœtale importante (fœtus dont le poids est supérieur à 4000 g), en cas d’utérus multi cicatriciel,d' un placenta praevia…
  • Lorsque l'on évoque une disproportion fœto-pelvienne en cours de travail ou que le bien-être fœtal exige une naissance rapide et que celle-ci n’est pas possible par voie naturelle. Par exemple en cas de dystocie cervicale (stagnation de la dilatation du col), souffrance fœtale en cours de travail…

 
C’est une intervention chirurgicale se déroulant au bloc opératoire qui doit relever d’indications en pesant le rapport bénéfice-risque.
 
Comme toutes interventions qui se déroule dans un bloc opératoire, elle nécessite la pose de perfusion intraveineuse, d’une sonde urinaire, la désinfection de la peau de l’abdomen et la pose de champs opératoires stériles. L’anesthésie peut être soit loco régionale (anesthésie de la partie inférieure du corps) par une anesthésie péridurale ou une rachianesthésie, soit une anesthésie générale, plus rarement pratiquée, souvent en cas de contre-indication à l’anesthésie locorégionale ou en cas d’urgence extrême.
 
Notre taux de césarienne est  inférieur à 15 %
 


Mis à jour le 17-05-2013