La congélation embryonnaire et ovocytaire

La congélation embryonnaire
Elle concerne les embryons surnuméraires de bonne qualité obtenus après FIV ou ICSI. Ils peuvent être congelés entre le 2ème jour et le 6ème jour.
Il existe 2 techniques de congélation : le congélation lente et la congélation rapide ou vitrification.
C’est cette dernière technique qui est actuellement de plus en plus utilisée.
Les embryons sont replacés soit lors d’un cycle substitué par des œstrogènes et de la progestérone soit lors d'un cycle naturel.
Les patientes ne peuvent débuter un nouveau traitement d'infertilité tant que les embryons congelés n’ont pas été utilisés.
Pendant toute la durée de la cryo-conservation des embryons, le couple doit signaler tout changement d'adresse.
Pour la réutilisation, le couple prend contact avec le centre d'AMP du CHRU de Besançon.

La congélation ovocytaire par vitrification
Le développement de la vitrification a permis d’améliorer la congélation des ovocytes.
La vitrification ovocytaire est proposée dans les indications suivantes :

  • Lors d’une FIV si recueil ovocytaire trop important ou en cas d'absence de recueil de spermatozoïdes 
  • Don d’ovocytes
  • Préservation de la fertilité

 


Mis à jour le 16-03-2017