Conditions pratiques dans le centre d'AMP

L’organisation de l’AMP est faite lors de la 2ème consultation gynécologique et a lieu le même jour que la consultation avec le biologiste et l’entretien avec la sage femme : Il s’agit des "3 RDV".
Les résultats vont permettre d’établir un protocole thérapeutique soit un protocole long, soit un protocole court.

Le début du traitement
Le 1er jour des règles, la patiente appelle la sage-femme pour annoncer le début de son traitement, pour préciser le type de protocole.

Les contrôles
Plusieurs gynécologues de la région travaillent en collaboration avec le centre d'AMP du CHRU de Besançon, ont accepté de prendre en charge le contrôle de la stimulation ovarienne pour facilité la prise en charge des patientes.

Le premier contrôle est réalisé le 5ème jour en protocole court, le 18ème jour en protocole long.
À BESANCON, les patientes doivent se rendre dans le centre d’AMP (unité clinique) au 1er étage du "bâtiment vert" du CHRU Jean Minjoz, avec leur pochette à 7 h 30, pour une prise de sang (non à jeun) et pour une échographie pour compter et mesurer les follicules. Le traitement sera adapté par le gynécologue en fonction des résultats de l'échographie et de la prise de sang.

Les patients quittent le service au plus tard vers 8 h 30.
Le couple doit être joignables par téléphone toute la durée du traitement.

Le déclenchement
Lorsque les follicules atteignent un diamètre de 18 mm, le déclenchement de l’ovulation est décidé. Il est réalisé par une injection sous-cutanée effectuée à un horaire bien précis. Cet horaire détermine donc également l’heure de la ponction, 35h plus tard (soit 2 heures avant l'ovulation).
 

Le jour de la ponction
Le couple se rend dans les locaux de l’hôpital de jour de gynécologie (HDJ au 1er étage du "bâtiment vert" du CHRU Jean Minjoz) vers 7 h 30, sauf consignes particulières  où l’hospitalisation de la patiente va avoir

lieu en ambulatoire.  La patiente est à jeun, (elle n’a rien mangé, ni bu, ni fumé depuis minuit).
La ponction sera réalisée entre 7 h 30 et 10 h. Il s’agit d’une ponction échoguidée. Après prémédication, elle est réalisée sous inhalation d’un gaz appelé MEOPA associé à une perfusion d'antalgiques. Ce protocole permet de diminuer la douleur et l’anxiété liées au geste.
Les liquides qui proviennent des follicules sont examinés par les biologistes qui travaillent dans un laboratoire attenant au bloc opératoire. Une fois le premier ovocyte recueilli et repéré, le prélèvement de sperme est effectué dans une pièce voisine (prélèvement par masturbation).
La sortie est autorisée à partir de 13 h pour les patientes.

Un traitement hormonal par Progestérone naturelle 100mg est débuté le soir de la ponction, la posologie est de 4 gélules/jour  par voie intra-vaginale. 
Le traitement est poursuivi jusqu’au dosage des Béta HCG fait au 14ème jour après la ponction puis pendant le 1er trimestre en cas de grossesse.

Le rôle des Biologistes
Le jour de la ponction, les ovocytes recueillis dans le liquide folliculaire sont mis en culture. Le sperme est traité.
Dans le cas d’une FIV, Ovocytes et spermatozoïdes sont mis en présence vers 12 h. La fécondation aura lieu environ 3 à 4 heures plus tard.
Dans le cas de l’ICSI, le biologiste choisira un spermatozoïde très mobile et l'injectera dans chacun des ovocytes matures. 
Le lendemain, les biologistes contrôlent si la fécondation a eu lieu. En général, les embryons ont atteint le stade des pronucléi.

Le transfert des embryons (2 jours après la ponction)
Il a lieu le plus souvent 2 jours après la ponction. Parfois le transfert peut être proposé au 3ème ou 5-6ème jour.
Les embryons sont examinés en début de matinée. Ils comportent à ce stade en général 4 cellules (2 à 8). La patiente est contactée par les biologistes avant 9 h, quelque soit le résultat. 
En cas de fécondation et de division, le transfert va avoir lieu en fin de matinée.
La patiente doit se rendre au centre d’AMP avec sa pochette de consultation externe vers 10h 30-11h.
Le transfert est réalisé sans anesthésie, il est parfaitement  indolore. La patiente se repose 30mn et peut ensuite rentrer à son domicile.
Le test de grossesse sanguin a lieu 14 jours après la ponction ; la patiente devra informer les sages femmes des résultats.


Mis à jour le 16-03-2017